Avoir plus d’énergie en mangeant mieux

Avant il m’arrivait souvent d’être fatiguée. D’avoir besoin de dormir beaucoup le week-end. Mais d’être quand même encore fatiguée.

Alors j’ai mis ça sur le compte du manque de sommeil. Sur des semaines de travail trop chargées. Sur mon rôle de maman, car les enfants, ça t’en prend de l’énergie :). Sur le fait que MOI j’avais surement  besoin de plus d’heures de sommeil que la moyenne. Bref.. Sur tout un tas de choses !

Je me doutais bien que l’alimentation avait son rôle à jouer mais je ne pensais pas autant. Et puis j’ai fais l’autruche pendant longtemps car je trouvais ça bien  réconfortant un repas Burger King – M&Ms. Je caricaturise, mais vous voyez l’idée ;).

Cela fait environ 2 ans que j’ai repris mon alimentation en main progressivement.

Je vous dévoile ici les étapes par lesquelles je suis passée:

 

  • J’ai diminué les produits industriels – jusqu’à ne presque plus en manger maintenant.
  • Je me suis mise à consommer plus de fruits et légumes – j’intègre toujours un fruit ou un légume le matin pour le petit déjeuner.
  • J’essaye de choisir des fruits et légumes de saison.
  • J’ai limité l’alcool- car ça me donne une dalle de fou quand je bois ! Et surtout car ça me réussi moins qu’avant. Soyons honnêtes lol !
  • Je ne mange presque plus de viande, et peu de poisson. (J’ai eu une expérience de pêche cet été qui m’a un peu dégoutée).
  • Je cherche des alternatives plus santé à mon alimentation.
  • J’ai intégré de nouveaux aliments dans mon assiette: graines de chia, chanvre, lin, beurre d’amandes, quinoa, kombutcha…
  • J’ai revu mes collations: je “snack” souvent sur des noix de cajou ou amandes.
  • Je m’inspire parfois de recettes vegan – il y a de bonnes choses à prendre.
  • Je limite le café et préfère thé et tisanes.
  • J’essaye d’intégrer des jus verts le plus souvent possible (Le jackpot côté énergie !). D’ailleurs j’en parle ici.
  • Je ne mange presque plus de pâtes car c’est trop lourd à digérer pour moi.
  • Je choisis du pain complet plutôt que blanc. Pareil pour le riz.
  • J’utilise de nouvelles huiles: huile de lin dans mes salades et de coco pour cuisiner.

 

Maintenant mon nouveau défi est de limiter le SUCRE. J’ai commencé à le traquer mais ce n’est pas simple. Il y en a partout. Et je suis de celles qui aiment finir un repas sur une touche sucrée.

J’y vais progressivement. J’ai d’ailleurs commencé le livre de Sarah Wilson sur le sujet: “C’est décidé, j’arrête le sucre !” pour m’aider dans ma démarche.

 

En résumé, j’ai vraiment vu un changement radical sur mon niveau d’énergie en améliorant mon alimentation. Le mieux je mange, le mieux je me sens. Et j’aime vraiment cette sensation de bien-être qui part de l’intérieur.

Je peux encore plus en témoigner maintenant. Vu que je mange sainement la plupart du temps, le moindre écart ou repas trop chargé se font d’autant plus sentir.

Quand c’est le cas, je me sens fatiguée. Crevée ! C’est quasi instantané et je sais sans aucun doute que c’est lié à ce que je viens de manger.

Je vous mentirais si je vous disais que je n’ai jamais envie de manger un paquet de chips ou un gros cookies ou de la junk food. Bien sûr, ça m’arrive. Tout comme il m’arrive de faire de gros repas bien arrosés. Et ça fait du bien de temps en temps.

Mais ça m’arrive moins qu’avant, je suis tellement plus consciente de l’effet que ça aura sur ma forme. Et puis j’ai surtout appris la MODÉRATION, une clé, avec laquelle j’avais bien du mal avant.

N’hésitez pas à me partager vos trucs à vous ou recettes préférés, dans les commentaires plus bas.

xoxo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *