Sandra Houle – Suivre ses rêves malgré la différence

Sandra c’est avant tout une femme très inspirante. Elle a décidé un jour qu’il n’y avait aucune raison pour qu’elle ne puisse pas suivre ses rêves.

Je l’ai découverte sur scène, lors de sa toute première conférence, intitulée “Plus grande que nature”. Elle m’a touchée. Et elle a vraiment assuré ! J’ai su seulement plus tard que c’était sa première conférence. Vu son aisance sur scène, je n’aurais pas pensé.

Puis je l’ai recroisé dans une soirée où elle donnait une autre conférence. On a eu l’occasion de se parler. J’ai été marquée par sa détermination et son énergie débordante… et communicative.

C’est pourquoi j’avais envie de vous la présenter.

 

SON HISTOIRE

Tout n’a pas toujours été facile pour Sandra.  À commencer par sa maladie, le syndrome de morquio, qui affecte ses os et ses articulations. Mais Sandra ne se résume pas à sa maladie. Elle est tellement plus que ça. C’est une femme dynamique et fonceuse, avec des rêves pleins la tête. Le genre de personne qui te fait sourire et qui te booste !

Mais avant d’être la personne qu’elle est maintenant, elle a traversé des moments difficiles. Des moments de solitude et de doutes profonds. Des moments à se demander réellement ce qu’elle ferait de sa vie. Elle était complètement perdue.

LA PRISE DE CONSCIENCE

Pourtant un jour elle a eu un déclic – si on peut le nommer ainsi. Elle a réalisé qu’elle était une personne négative. Ce n’est pas un constat facile à faire. Et je trouve que c’est vraiment courageux de le faire. Mais elle a eu cette force.  Et elle est allée encore plus loin. Elle a su renverser ce constat. Elle a choisi de se tourner vers un mode de pensée positif. Et c’est la que les choses ont commencé à changer. Loin d’être simple, c’est un véritable cheminement qui s’est produit.

Alors comment a-t-elle fait? Et bien Sandra a tout simplement commencé à s’accorder de la valeur. La base ! C’est bien entendu ce qu’on devrait tous et toutes faire. Elle a choisi de prendre conscience de ses qualités. De les valoriser. Et elle a appris à se connaître. Ces prises de conscience lui ont permis de gagner en confiance et en assurance.

Puis elle a aussi commencé à se détacher du regard des autres. Condition nécessaire pour avancer. Elle a décidé qu’elle pouvait choisir la vie qu’elle voulait vivre…Et la vivre !

 LE DÉPASSEMENT DE SOI

Alors Sandra s’est mise à faire des choses qu’elle qualifie elle-même de paradoxales. Par exemple, elle qui supporte mal le regard des autres s’inscrit à un cours de théâtre. Pour elle qui veut être conférencière, c’est sa première connexion à la scène. Alors malgré le stress, elle y va quand même. Par cette démarche, elle veut en fait que les gens la regardent pour autre chose que pour sa taille. C’est alors en s’exposant ainsi qu’elle s’est libérée de leur jugement: plus elle s’exposait plus elle se détachait de ce que les gens pouvaient penser.

Sandra a réalisé qu’elle s’est trop longtemps définie par sa taille. Elle avait par exemple l’envie d’être comédienne mais n’a jamais exploré cette possibilité, pensant que sa taille l’en empêcherait. Pareil quand l’idée de se lancer dans des études de droit lui traverse l’esprit. Elle y met immédiatement fin. Pourquoi ? Car l’idée de ne pouvoir revêtir une toge d’avocate, trop grande pour elle, l’arrête immédiatement.

Elle se rend donc compte qu’elle se mettait des barrière elle-même. Pensant que sa taille limitait son champs de possibilités. En accueillant sa différence et en misant sur ses forces et talents, elle s’est enfin donné la permission d’oser.  

LA MOTIVATION ET L’ÉTAT D’ESPRIT

Maintenant que la confiance en soi est là, Sandra pose chaque jour des actions pour se rapprocher de ses objectifs. Cela demande aussi de sortir constamment de sa zone de confort. Car oui, on sait tous que rien ne se passe jamais dans cette fameuse zone.

Pour elle, sa vie, ce sont ses choix ! Et elle a décidé de prendre le contrôle de sa vie. Et de ne plus se limiter. Sa devise: rester positive, le plus souvent possible !

La plus grande qualité de Sandra est sans aucun doute la résilience: savoir accueillir les épreuves et grandir avec.  Mais sa force c’est aussi de croire profondément en ce qu’elle fait et en la personne qu’elle veut devenir.

DES PROJETS PLEINS LA TÊTE

Maintenant qu’elle est lancée, Sandra n’a qu’une idée en tête: se dépasser constamment. Elle fonce, elle ose ! Elle fait des choses dont elle ne se serait jamais cru capable. Et la vie le lui rend bien… En mettant les bonnes personnes sur son chemin et en lui ouvrant des portes.

Ce qu’elle veut, c’est une carrière de conférencière. Elle est déjà bien partie. Mais elle a aussi de nombreux autres projets en tête.  Un des rôles qui lui tient à coeur: éduquer les jeunes face à la différence.

Une de ses dernières actions : écrire à un éditeur pour lui proposer un projet de livre…. Vous devinez la suite ? Son livre sort le 1er avril prochain. Quand on dit qu’il faut oser !

 

À l’heure actuelle, Sandra est encore salariée quatre jours par semaine et elle construit en parallèle sa future carrière. Cette période de transition est intense à cause de la charge de travail importante. Mais cela en vaut la peine. Alors pour avoir parlé longuement avec elle, je peux vous confirmer que Sandra est bel et bien plus grande que Nature.

 

Crédit photo: Christian Auger photographe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *