La Belle et la Bête

Par Flora

Disney continue l’adaptation de ses dessins animés iconiques en live motion. Après Alice au Pays des Merveilles, Cendrillon, Le Livre de la Jungle ou encore Maléfique, c’est au tour de La Belle et la Bête d’avoir droit à un petit relooking. 25 ans après la sortie du classique de Disney, Bill Condon, le réalisateur, ramène à la vie ce conte merveilleux de notre enfance.

Aucune surprise dans l’histoire de ce film. C’est un copié / collé fidèle de l’œuvre originale avec quelques petites additions au niveau du scénario et un petit coup de jeune. Belle vit avec son père dans un village perdu de la campagne française. Elle ne trouve pas vraiment sa place auprès des villageois et est poursuivie par le très bourru Gaston, qui a décidé d’en faire sa femme. Son père, inventeur fou, se retrouve un jour prisonnier d’un château enchanté et d’une bête pas très commode. Belle prend sa place courageusement et découvre alors un univers magique.

Tous les adultes qui ont découvert le dessin animé enfant, seront transportés par le film (s’ils ont gardé une part de leur âme d’enfant évidemment !). Le film est tellement fidèle à l’œuvre originale, que le spectateur a juste l’impression de redécouvrir un film iconique mais en plus grandiose. Car oui, les effets spéciaux sont grandioses. Les objets animés, Big Ben et Lumière en tête, sont extrêmement bien réussis. Les décors sont magiques et les costumes sont également très beaux. Et que dire de la musique… Toutes les chansons originelles sont là et quelques petites nouvelles font leur apparition. Les studios Disney ont demandé au compositeur d’origine de reprendre du service, Alan Menken, il y a donc une parfaite cohérence entre les anciennes chansons et les nouvelles.

L’un des gros points forts de ce Belle et la Bête est son casting. Emma Watson, Luke Evans, Ewan McGregor, Ian McKellen, Stanley Tucci, Emma Thompson, Kevin Kline, Dan Stevens… Que du beau monde ! On est bien obligé de reconnaitre par contre que se sont ici les seconds rôles qui volent la vedette aux héros. Emma Watson, même si elle a un joli brin de voix, reste un peu fade. Par contre Josh Gad et Luke Evans (respectivement Le Fou et Gaston) sont excellents tout comme le doublage des objets du château (mention spéciale à Ewan McGregor qui prend l’accent français dans la version originale comme personne !). L’autre point fort du film est d’avoir ajouté assez intelligemment des détails supplémentaires à l’histoire afin d’apporter un peu plus de matière à l’ensemble et combler certains vides que pouvait avoir le dessin animé.

Attention, même si le film est assez magique, tout n’est pas parfait. Mais les petites choses un peu moins bien sont vite éclipsées par la magie que dégage l’œuvre. Et surtout par le bonheur de redécouvrir cette histoire emblématique de notre enfance… Je défie quiconque de ne pas avoir envie d’applaudir après la prestation de « C’est la fête » !

Photos prises sur le site de Allociné. Crédit photos:

The Walt Disney Company France// Copyright Walt Disney Pictures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *