2 façons d’intéresser les enfants à une randonnée

Quand je parle d’enfants, je fais référence aux petits, pour les ados (les miens n’ont pas encore atteint cet âge) j’imagine que c’est un autre challenge. Je me rappelle de moi qui râlais toujours pendant les randonnées familiales en montagne quand j’étais plus jeune alors qu’avec le recul j’y retournerais bien (lol).

Alors pour éviter des phrases comme “ c’est bientot fini?”, “on arrive quand?”, “c’est long !”, “on en a marre!” ou autres protestations du genre, voici quelques idées pour les intéresser et éviter que nos petits chéris ne s’ennuient.

J’ai commencé à faire ça avec ma fille depuis qu’elle a 5 ans, elle qui déteste marcher, et ça fonctionne super bien, elle est maintenant vraiment enthousiaste à l’idée d’aller faire une randonnée. Comme quoi tout est une question d’approche.

 

ASTUCES POUR UNE RANDONNÉE RÉUSSIE

 

1- LEUR CRÉER UN KIT D’EXPLORATEUR (voire même de super explorateur, si, si! ça change tout 😉 )

Un peu comme Dora l’exploratrice, la totale, mais vous verrez qu’ils courront sur le sentier de randonnée. À chaque fois qu’on part en rando, l’idée c’est de se demander ce qu’on va bien pouvoir découvrir ou ramener de nouveau et c’est le jackpot!


Voici une liste d’objets à mettre dans le sac avant de partir en mission:

  • Un carnet et un stylo pour prendre des notes ou faire des dessins de leur découvertes.
  • Une pochette en plastique pour ramasser toutes sortes de choses: cailloux, feuilles, branches… etc.
  • Une loupe
  • Une gourde d’eau
  • Une boussole
  • Une parie de jumelles (pourquoi pas des jumelle fabriquées maison avec 2 rouleaux de papier toilette)
  • Une lampe de poche
  • Une collation de super explorateur
  • Un appareil photo (voir mon point ci-dessous)

Une référence sympa: « Le véritable et authentique manuel des castors juniors », à lire avant ou après la balade. Il est plein de conseils utiles sur comment survivre en forêt pour nos minis aventuriers.



Le véritable et authentique manuel des Castors juniors

2- LES INITIER À LA PHOTO

Même si vous n’y connaissez rien, ils n’y verront que du feu. Le but ce n’est pas d’en faire des apprentis photographes mais juste de leur faire découvrir le plaisir de capturer des moments, des lieux ou des choses.

Je prête toujours mon ancien appareil photo à ma fille lors de promenades et la laisse libre de choisir ce qu’elle a envie de photographier. C’est génial de la voir scruter d’un oeil plus attentif ce qui l’entoure afin de trouver un sujet de photo intéressant.

Du coup, elle s’intéresse aux arbres, aux plantes, aux champignons et aux beaux paysages et elle est impatiente de regarder le résultat de ces photos sur l’ordinateur le soir.

Ces idées paraîssent toutes bêtes, mais ça a complètement changer la dynamique de la balade, maintenant, ce sont même les enfants qui sont devant et nous appellent pour nous dire de nous dépêcher pour venir voir ce qu’ils ont trouvé.

Cela rend l’activité familial agréable pour tout le monde: les enfants s’amusent en plein air et les parents s’octroient une belle randonnée sans cris ni plaintes.

 

Quelles sont vos astuces pour éviter les jérémiades de vos enfants pendant les balades en pleine nature?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *