J’ai quitté mon emploi pour me lancer (III)

C’est fou comme le temps passe encore plus vite quand on se lance en affaires et que les résultats tardent à venir. Si j’ai appris une chose au cours de ces derniers mois, c’est bien la patience !

10 mois déjà que j’ai quitté mon poste; 10 mois c’est beaucoup et peu à la fois, car certains changements nécessitent du temps. Et puis passer du statut de salarié à celui d’entrepreneur ce n’est pas rien, c’est même un gros chamboulement, à tous les niveaux.

Pour celles (et ceux) qui n’ont pas lu le début, voici le chapitre I et le chapitre IIde mon aventure ;).


LE BILAN À 10 MOIS

Si je devais faire un bilan de ces 10 derniers mois, je dirais que c’est plutôt positif et que tout commence à se mettre tout doucement en place. Les actions faites il y a quelques mois commencent tranquillement à se concrétiser et la mutation personnelle est finalisée.

Le sujet qui fâche et qui a été synonyme de beaucoup de stress: les finances. Pas simple de passer d’un revenu mensuel régulier à quasi plus rien et de voir ses économies filaient à vitesse éclaire.

Ceci dit, tout le cheminement que j’ai fait dans ma tête, tout ce que j’ai vécu et  qui m’a apporté mes inspirations et idées présentes, les rencontres et opportunités…etc, je ne les aurais pas eu avec mon mode de vie de salariée, alors je n’ai pas de regrets.


PETIT RÉCAPITULATIF DE CE QUI S’EST PASSÉ DANS MA TÊTE:

  • J’ai beaucoup travaillé sur mon développement personnel et ma productivité (je pense d’ailleurs faire un sujet sur mon organisation et comment maximiser sa productivité, si ça vous intéresse? ) et je suis plutôt satisfaite du résultat.
  • J’ai frôlé le burn-out (comme quoi on peut se brûler sans boss 😉 ).

Mais cet épisode m’a permis de prendre du recul et de remettre les pendules à l’heure avec moi-même. J’ai pris l’été pour me reposer, me recentrer et je me suis rendue compte que je me mettais beaucoup de pressions (angoisse sur l’avenir, angoisse financière) ce qui finalement est contre-productif.  Alors je me suis mise en mode plus relax (à savoir vision positive et travailler plus intelligemment) et surtout prendre plus et mieux soin de moi (car après tout, je suis mon outil de travail principal), en me ménageant plus de temps de pause pour me ressourcer.

  • J’ai beaucoup travaillé sur ma vision professionnelle et personnelle (à 3 mois, 6 mois, 1 an, 3 ans etc..)

Faire les bons choix en sachant où je vais et voir que tout s’aligne avec cette vision. On a parfois tendance à se lancer tête baissée pour courir après des résultats, mais c’est primordial de savoir où on va afin de prendre les bonnes décisions sans dire oui à tout.

J’ai aussi ma vision mensuelle qui dresse la tendance du mois à venir et les objectifs à atteindre. En cas de doute, je m’y réfère, c’est un outil dont je ne peux plus me passer.


MAINTENANT, PLUS CONCRÈTEMENT, MON BILAN PROFESSIONNEL:

Et oui, car je sais que c’est ce qui vous intéresse le plus, n’est-ce pas?!

Je me suis découverte plutôt multi-entrepreneure (multopotentialité bonjour !!), et j’aime ça ;). Je vois que parfois mes interlocuteurs sont un peu perdus dans tous mes projets mais je n’y peux rien, c’est comme ça que je me sens bien. Alors vous allez avoir droit à des nouvelles de toutes les sphères de ma vie professionnelle.

  •     MON BLOG

C’est toujours mon bébé dont je suis très fière et sur lequel je travaille dur. Je suis en recherche d’amélioration continue pour le rendre encore plus agréable à lire ( Scoop: un tout nouveau design devrait voir le jour d’ici la fin de l’année ou tout début 2017). Les visites ne cessent d’augmenter et je suis toujours profondément touchée quand on me dit qu’on a aimé tel ou tel article, ou tout simplement qu’il plait.

Aussi, après avoir longtemps hésité, je l’ai transformé en blog collaboratif car je trouvais cela intéressant de pouvoir vous offrir plus de contenu qualitatif avec différents points de vue venant de nouvelles collaboratrices.

  •   MON ACTIVITÉ EN MARKETING – FREELANCE

-Des contrats potentiels qui étaient sur le feu depuis longtemps sont sur le point de se concrétiser. Je suis vraiment super ravie d’avoir l’opportunité de travailler sur des projets super inspirants et intéressants. Je vous dévoilerai le nom de mes clients quand ce sera officiel.

-Je travaille parfois pour mon ancien employeur,Reitmans, et c’est toujours un plaisir, car cela me permet de revoir mes anciennes collègues et surtout parce que c’est une marque que j’aime beaucoup. Je ne suis pas partie à cause de l’entreprise ou parce que je ne m’y plaisais plus mais pour vivre un style de vie un peu différent.

  • UN NOUVEAU PROJET

-Je ne vous en dis pas plus pour l’instant à part qu’il s’agit d’un projet gourmand sur lequel je planche. La bonne nouvelle du mois: je vais essayé de le présenter devant un comité afin d’obtenir une “bourse” pour le développer, ce qui m’aiderait énormément. On croise les doigts!!!!

  • ET LE RESTE…..

-J’envisage de reprendre des études pour me spécialiser et enrichir mes connaissances dans mon métier de base et ce que j’aime; à savoir le marketing web.

-Je me réserve aussi des plages d’auto -formation sur des sujets que je voudrais davantage maîtriser, comme la photo, photoshop, les nouvelles technologies (j’avoue que ce n’est pas facile de trouver le temps dans un emploi du temps chargé, mais j’essaie).

-Je me suis remise à la lecture de livres sur des sujets variés. Tout comme pour l’auto-formation le temps me manque un peu, mais j’essaie de lire au moins quelques pages chaque jour.

-Mon réseau se développpe, les belles rencontres et les opportunités avec, j’ai la chance de travailler avec des gens super motivants, sur de beaux projets.

J’ai vraiment l’impression que c’est maintenant que tous mes efforts depuis janvier commencent à payer. Des revenus se profilent doucement à l’horizon, ce qui m’enlève un stress, car mes économies ne sont malheureusement pas intarissables. Travailler autant sans avoir de rentrer d’argent c’est frustrant mais c’est un peu le passage obligé.

Les prochains mois vont être chargés mais je fais ce que j’aime. J’avance un pas à la fois en prenant le temps de prendre les bonnes décisions. J’ai aussi le sentiment d’avoir trouvé mon rythme de croisière en tant qu’entrepreneur quant à la gestion de mon temps et de mon équilibre « famille / travail ».

J’ai confiance que tout va se mettre en place mais c’est un travail de patience. En même temps, travailler dur mais pouvoir aller chercher mes enfants à l’école/garderie plus tôt, déjeuner avec ma fille pendant sa pause d’école une fois par semaine, c’est tellement génial.

La liberté que ça m’apporte me donne vraiment envie de me battre dans les moments difficiles et de ne pas lâcher.

Vous vous êtes aussi lancés dans vos projets perso, comment le vivez-vous?

Crédit photo:

httpss://bossfight.co/

 

36 commentaires

  • Coucou Tamara!

    J’adore!!!
    Bon va falloir faire des articles sur :
    -s’organiser à la maison quand tu es multipotes et que dans ta vie tu pars dans tous les sens, et qu’il faut en plus assurer la maison et les razmokettes!
    -je VEUX savoir (s’il te plait!!!) comment tu fais ta visualisation au moins, à l’année!!!!Méthode!

    Bravo pour tout ce travail, dans tous les domaines! BRAVO!!! Que tu mérites tous les fruits savoureux qui viendront!!!

    Milles bises!!!

    Gaby

  • Coucou Tamara!

    J’adore!!!
    Bon va falloir faire des articles sur :
    -s’organiser à la maison quand tu es multipotes et que dans ta vie tu pars dans tous les sens, et qu’il faut en plus assurer la maison et les razmokettes!
    -je VEUX savoir (s’il te plait!!!) comment tu fais ta visualisation au moins, à l’année!!!!Méthode!

    Bravo pour tout ce travail, dans tous les domaines! BRAVO!!! Que tu mérites tous les fruits savoureux qui viendront!!!

    Milles bises!!!

    Gaby

  • Comme quoi tu as eu tout à fait raison de quitter ton job et de te lancer dans cette aventure !
    On a un peu le même profil, je suis aussi freelance en webmarketing et des projets plein la tête, auto-formation continue, des blogs, bref je me reconnais bien dans ce que tout ce que tu décris 😉

  • Très bel article où se dégage bien ton enthousiasme dans tes nouveaux projets. Bon courage pour la suite.
    Bises
    Pam
    ps je suis aussi formatrice en anglais pour des bachelors en webmarketing (donc pas que blogueuse), petit conseil; il ne faut pas hésiter si tu as envie de reprendre tes études, c’est un très bon moyen pour avancer dans ses projets.

  • Allo Tamara, tu es très inspirante et je te félicite pour ta merveilleuse progression. Je partage mon point de vue sur une croyance populaire qu’il faut travailler dur pour faire ce que l’on aime. J’entends beaucoup d’entrepreneurs, de chefs d’entreprise propager cette croyance mais selon moi, elle est très limitante car très lourde. C’est comme si faire ce que l’on aime ne peut être simple et facile. C’est sûr qu’il y a beaucoup de travail qui demande du focus, beaucoup d’énergie et d’autres aptitudes mais ce travail peut se faire en ayant du plaisir. Vous me direz facile à dire, pas facile à faire mais c’est comme pour tout, c’est une question d’habitude. En tout cas, en tant qu’entrepreneur moi aussi, je me focalise sur toutes ces choses qui vibrent à l’intérieur de moi; et si ça vibre, je ne travaille pas dur. Je donne le meilleur de moi dans ce que je sais faire de mieux.

    • Merci Marie-Noelle, ton point de vue est très intéressant. Peut-être qu’au lieu de dire travailler dur, j’aurais du dire travailler beaucoup. Car c’est vrai que faire ce qu’on aime pour vivre ça peut demander beaucoup de temps et d’implication mais sans avoir la réelle impression de travailler car on fait ce qu’on aime. Merci pour ce partage !!

  • Merci pour cet article, j’ai sauté le pas aussi il y a 4 ans, j’me suis mise à mon compte avec mon entreprise et tout, étant trop naïve je me suis laisser abattre par le propriétaire et toute les personnes avec qui je travaillais, ça m’a apporter une grande leçon. Depuis j’ai totalement changer de domaine, je me suis mise aussi au développement personnel (il me manque la partie productivité) je suis maintenant a mon compte aussi (même si c’est pas auto entrepreuneur) et je me régale, j’ai faillis aussi avoir le burn-out, et comme tu le dis si bien, ça apporte des leçons et de remettre les pendules à l’heure.

    Je ne connaissais pas ton blog, et je pense que je vais te suivre car j’aime beaucoup ta façon d’écrire et ce que tu exprime.

    • Merci Gaëlle de partager ton histoire. C’est vrai qu’il faut constamment se remettre en question et être sure d’avancer dans la bonne direction. Ce n’est pas toujours facile, mais personnellement, je me sens beaucoup plus épanouie comme ça 🙂

  • Super article ! Ton article me redonne du courage puisque je suis actuellement à la recherche d’un emploi dans le domaine du web-marketing . En attendant, je me consacre entièrement à ce que j’aime faire et que j’avais arrêtée par manque de temps .
    Merci

    • Merci Saba. Je t’envoie pleins de bonnes ondes pour ta recherche d’emploi. Et tu as bien raison de te consacrer à ce que tu aimes en attendant, c’est important aussi 🙂

  • Coucou,

    Je suis en pleine reconversion. Pour l’instant j’ai encore mon job jusque septembre 2017 et si tout va bien en septembre j’entame une formation et en mars 2018 je pourrais me jeter dans le grand bain !
    J’y travaille dur mais qu’est-ce que c’est motivant et plaisant !!
    Bisous ?
    CapricieuZe

  • Hello ! Très intéressant ton article. Je trouve ça bien de témoigner de ce type d’expérience. D’abord parce qu’il faut oser le faire et parce que beaucoup d’entre nous hésite. Je n’ai pas le même vécu mais récemment j’ai décidé de reprendre mes études pour changer d’orientation et ce n’est pas facile non plus, j’ai rencontré à peu près le même type de problème que toi. L’important c’est de s’épanouir 😉
    Bise, à Bientôt
    Marine (DeuxAimes)

    • Merci, et oui reprendre les études aussi ce n’est pas toujours facile, mais comme tu le dis: l’épanouissement prime! Bonne chance dans ta réorientation.

  • Hello Tamara ! Félicitations pour le courage que tu as eu en devenant indépendante ! Je me suis lancée aussi il y a quelques mois mais en tant que salariée portée. C’est difficile mais il faut s’accrocher. Bonne chance en tout cas 🙂

  • Vraiment très intéressant d’avoir ton retour d’expérience ! Pour des raisons de santé, j’ai fait le même saut que toi dans le monde de l’entrepreneuriat. En ce qui me concerne je suis vdi pour une marque de bijoux donc je prend un peu moins de risque en me reposant sur ine structure existante mais cela demande beaucoup d’investissement et de patience également. Je suis heureuse dans mon nouveau mode de vie avec mon bébé blog que je chouchoute également ! Le plus difficile pour moi ce sont les objectifs à me fixer et l’organisation. C’est pas faute d’avoir été organisée dans ma profession initiale mais quand il s’agit de soi c’est différent. Beau parcours en tout cas ?

    • Merci 🙂 — Oui c’est vrai que j’ai mis un peu de temps à trouver mon système d’organisation pour mon travail autonome, c’est tellement différent que d’être salariée.
      Merci pour ton témoignage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *