Un dimanche inspirant

Dimanche dernier j’ai eu la chance d’aller au salon de l’éveil, grâce à l’invitation de mon amie Alexandra.

Je m’attendais à un salon relativement petit, mais j’ai été bien surprise par sa taille et surtout pas les intervenants qui y participaient. Il y avait un grand hall avec environ 150 exposants et des conférences tout au long du week-end dans des salles dédiées.

QUI J’AI VU:

J’ai pu assister à trois conférences extrêmement inspirantes:

Il a parlé pendant 45 minute; entre belle énergie, humour et réflexions très pertinentes, j’ai passé un très bon moment et surtout cela m’a fait réfléchir sur certains aspects de ma vie, très positivement. Ce que je retiens, pour résumer, de son intervention c’est à quel point la connection à soi est importante.

On a souvent tendance à chercher ailleurs alors que parfois tout est déjà en nous. C’est vrai que pour combler un éventuel manque de confiance, on va courir les formations, les livres et autres supports éducatifs (pas qu’il ne faille pas le faire), mais il faut aussi penser à regarder ce que nous possédons déjà en nous.

Autre exemple, quand on sent que sa journée ou son moral partent en vrille, prendre le temps de se reconnecter à soi, à qui on est, à ce que l’on veut permet ensuite de reprendre le cours de sa journée plus sereinement.

Et enfin, il insiste sur le fait de ne pas être trop dans le control et d’accepter ce qui est car sinon, et je le cite: « ce à quoi tu résistes, persiste!.

Martin Latulippe est vraiment très connu ici au Québec mais aussi à l’international et c’est pour beaucoup, dont François Lemay, un mentor. Moi je le découvrais vraiment sur cette scène et j »ai été impressionnée par son élocution et sa capacité de parler en public: authentique et expert.

Ce que j’ai retenu et qui m’a vraiment parlé dans ce qu’il a dit:

  • L’importance du Laisser aller : ce qui est difficile pour beaucoup d’entre nous, moi la première et c’est une de mes gros défis.
  • Il a mentionné cette phrase que je ne connaissais pas: « Accepter la perfection de l’imperfection ». J’aime beaucoup cette notion et ça s’aligne avec ce que je me dis depuis quelques mois par rapport à mes activités: « mieux vaut fait que parfait ».Car j’aurais tendance à attendre que tout soit parfait mais finalement ça nous empêche de réellement avancer.
  • L’importance de s’éveiller aux autres pour s’éveiller soi-même.
  • Se faire confiance et prédire que les bonnes choses vont arriver.

 

Je connaissais Lilou mais pas Arnaud, et c’est tellement plaisant de l’écouter parler, il dégage une zénitude incroyable. Ce que je retiens de leur conférence:

  • Savoir dire non à certaines propositions/ opportunités (plutôt que de dire oui à tout ce qui se présente) pour laisser la place a de vrais et grands oui – c’est à dire à des opportunités qui nous tiennent vraiment à coeur et nous font avancer vers où on veut aller.
  • Ne pas se comparer aux autre mais se regarder soi.
  • Il n’y a rien à acquérir qui ne soit déjà en nous, il reste juste a polir.
  • Notre bonheur vient de ce que l’on fait des événements.
  • L’importance de ralentir son quotidien pour s’ouvrir plus.
  • Laisser place au « ET SI », c’est à dire, ne pas se fermer à certaines idées mais se dire « et si ça marchait/arrivait »).

CE QUE J’AI ACHETÉ:

J’ai craqué sur deux livres de François Lemay:

Tout est toujours parfait

Je viens tout juste de commencer la lecture alors je vous ferai un compte-rendu quand je l’aurai terminé, si ça vous dit.


Reconnecte avec toi

C’est un livre pour les enfants, un « guide pour aider à apaiser le stress et comprendre les émotions ». J’ai commencé la lecture avec ma grande fille (enfin c’est elle qui lit 🙂 ) et elle accroche vraiment au contenu et se plait à faire les exercices qu’il propose et s’intéresse du coup au concept de la méditation. Pour avoir découvert tout cela sur le tard, je trouve important de lui transmettre les bases à un jeune âge.


CE QUE J’AI AIMÉ:

Les cartes de Lilou: le principe? Tirer une carte qui nous accompagne pour la journée. J’adore les illustrations. Et la bonne nouvelle, c »est qu’il y a bientôt un nouveau coffret de cartes qui va sortir avec des licornes et des fées (carrément!). J’ai hâte !

Avec Lilou Mace:

Avec François Lemay:

On ne perd pas de temps pour se lancer dans la lecture #studieuse ;).

 

J’espère que vous avez aimé cet article que j’avais envie de partager avec vous. Je suis ressortie de cette journée reboostée à bloc, ce que j’espère vous avoir transmis un peu avec ce texte.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *